le dessin:quelques réflexions générales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le dessin:quelques réflexions générales

Message par sylvain loisant le Mar 30 Mar 2010 - 14:37

Le dessin est la clé de la peinture. Il peut être très varié:
-le dessin rapide (croquis esquisse): il assouplit la main, le regard. Le trait, la ligne flotte porté par la sensibilité. C'est un dessin rafraichissant intuitif et instinctif. La progression se fait par la répétition et l'entrainement à d'autres sortes de dessins.

-le dessin d'étude: il permet d'analyser méthodiquement et de manière consciente intellectuelle les aspects techniques. La connaissance du matériel, les proportions, les valeurs de gris, la perspective......
Il est le complément indispensable du dessin rapide. L'un ne va pas sans l'autre.
Le dessin classique seul est lourd, fatiguant sans âme.
Le dessin rapide seul est incohérent et sans consistance.
Mais il ne suffit pas d'un dessin souple et solide pour entrer dans le monde de l'art. Il faut aussi des idées!!!
Il existe une méthode efficace de dessin pour mettre en place les idées des oeuvres: le dessin créatif.

-Le dessin créatif: il permet de réaliser de très nombreuses esquisses qui ont pour but de "placer" l'idée.
J'aime appeler ces esquisses créatives les timbres postes ou les cartes postales à cause de leurs formats. Ces petits dessins n'ont pas pour but d'être beaux ou aboutis, mais de constituer une galerie d'images qui jouera le rôle d'aide mémoire. Ainsi les idées s'ajouterons aux idées ou même aux bouts d'idées. Ces idées pourront parfois être utilisées tout de suite, mais certaines attendront leur heure patiemment et déclencherons plus tard votre imaginaire.
(Une règle amusante: une mauvaise idée peut en s'unissant à une autre mauvaise idée créer une idée géniale)
à ces trois types très différents de dessin, j'ajoute parfois le dessin en techniques mixtes qui permet de profiter d'effets de matières "inspirants". Sanguine, fusains, usage de papiers travaillés etc....

Le pastel: le pastel est un bon compromis entre le dessin et la peinture à l'huile ou l'acrylique. Son apprentissage est très agréable et donne des effets très variables selon les supports ( papiers, bois, enduits ....) J'aime l'enseigner au début, car il élimine beaucoup de difficultés (couleurs faciles à visualiser, absence de séchage, simplicité de stockage etc)
sylvain

sylvain loisant

Messages : 53
Points : 108
Date d'inscription : 28/03/2010
Localisation : vittel

Voir le profil de l'utilisateur http://sylvainloisant.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le dessin:quelques réflexions générales

Message par carolus le Mar 1 Juin 2010 - 6:36

La création commence par une intention.
Qu'est-ce que je veux faire ?
Se pose aussi la question du médium :
avec quel(s) outil(s) vais-je mener à bien mon projet ?
L'esquisse est un formidable moyen de réflexion. Pendant longtemps le dessin n'était pas une fin en soi mais permettait l'étude, étape qui précédait un travail beaucoup plus conséquent.
Pendant longtemps aussi, les créateurs n'avaient que très peu de libertés. Ils répondaient principalement à des commandes (de l'Église par exemple) et l'activité artistique était une activité artisanale.
Aujourd'hui un dessin peut être considéré comme une œuvre sans nullement poser de problème. Aujourd'hui l'artiste est libre dans sa création.
Totalement libre dans sa façon de dessiner.
On peut d'ailleurs réfléchir sur les dangers potentiels que représenteraient trop de libertés artistiques.

Au risque d'agacer Sylvain, je pense que :
- Non, le dessin n'est pas forcément 'la clé de la peinture' (pas sûr que Klein dessinait avant de peindre ses monochromes bleus)
"Le dessin classique seul est lourd, fatiguant sans âme" : hum, Ingres se retourne dans sa tombe !
"Le dessin rapide seul est incohérent et sans consistance" : vous trouvez vraiment les dessins au sépia de Michel-Ange (Chapelle Sixtine) "incohérents et sans consistance ?"
avatar
carolus

Messages : 379
Points : 940
Date d'inscription : 29/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierdedessin.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: le dessin:quelques réflexions générales

Message par Thierry Marié le Mar 1 Juin 2010 - 7:32

Comme toujours, les mots nous piègent.

Le dessin classique lourd et ennuyeux existe, mais est-il lourd et ennuyeux parce que classique ? Le dessin "classique" de Raphaël est léger comme du Mozart. En revanche, je trouve celui de David assez péniblement académique (parce que David dessine des muscles qu'il ne voit pas).

Ensuite, on peut se demander si un monochrome est encore (ou déjà) de la "peinture". A la limite, Rothko serait un contre-exemple plus manifeste d'une peinture (vraiment peinture) sans dessin (sans porter un avis sur l'intérêt de ce genre de peinture, d'ailleurs).

Enfin, il y a le dessin rapide du virtuose (par exemple du peintre chinois dont la rapidité du geste est conditionné par la technique) et le dessin rapidement... bâclé. Je me demande d'ailleurs si les dessins de Michel-Ange étaient si rapides que ça... car ceux qu'on voit sont peut-être les seuls que l'artiste a conservés après en avoir déchirés une douzaine sur une journée entière.
avatar
Thierry Marié

Messages : 623
Points : 890
Date d'inscription : 28/03/2010
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://coursdedessin.wifeo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le dessin:quelques réflexions générales

Message par carolus le Mar 1 Juin 2010 - 9:59

Je reconnais avoir voulu être un peu provocateur en donnant comme exemple la toile de Klein que je n'apprécie pas plus que cela moi-même et c'est un euphémisme. Il reste toutefois un artiste qui peint et réalise des happenings :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_Klein

L'exemple de Rothko est plus approprié je te l'accorde Thierry, il est un grand peintre aux yeux de beaucoup de gens. (il parait que sa peinture bouleverse au point de faire pleurer certains visiteurs ...) Et ça, sans 'savoir dessiner' d'une manière réaliste pour autant.
Une multitude d'autres artistes peuvent être cités comme les artistes de l'expressionnisme abstrait par exemple. (Raushenberg, Barnett Newman, Schnabel ...)


Mais encore une fois, mon propos fut de souligner l'intention initiale de l'artiste qui peut utiliser la peinture comme médium dans un autre but que celui de représenter le monde visible. En ça la pratique du dessin réaliste dont parle Sylvain n'est pas fondamentale.


avatar
carolus

Messages : 379
Points : 940
Date d'inscription : 29/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierdedessin.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: le dessin:quelques réflexions générales

Message par Thierry Marié le Mar 1 Juin 2010 - 10:34

Je ne suis pas sûr que Sylvain parlait de dessin réaliste en disant que le dessin est la clé de la peinture. Le dessin peut aussi être abstrait et d'ailleurs on peut dessiner avec un pinceau.

Reste qu'il n'est pas évident que le dessin soit la seule clé de toute la peinture, mais il est probablement la clé de la peinture figurative.
avatar
Thierry Marié

Messages : 623
Points : 890
Date d'inscription : 28/03/2010
Localisation : Planète Terre

Voir le profil de l'utilisateur http://coursdedessin.wifeo.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: le dessin:quelques réflexions générales

Message par carolus le Mer 22 Déc 2010 - 10:14



De nombreux conseils et rappels sur le dessin visibles ici :
http://artistes-lorrains.forumactif.org/t146-le-cours-de-dessin-du-mercredi
avatar
carolus

Messages : 379
Points : 940
Date d'inscription : 29/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierdedessin.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: le dessin:quelques réflexions générales

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum